#POINT 1 – Kilomètre 0

Ah la laiterie

Face à la boutique de la laiterie, le sentier passe sur votre gauche en longeant le bâtiment. Il vous faudra passer au milieu des bâtiments pour rejoindre litinéraire qui suit la voie de chemin de fer. Lemménagement de cette partie est en cours.

La boutique «Ah la laiterie» propose une grande diversité de produits locaux.

Le prochain point #2 – Train jaune se trouvera sur le côté droit du chemin.

eglise-err-sentier-peda (alt)

La coopérative et le territoire

Géographie

Implantés en Région Occitanie et situés dans la partie sudouest des PyrénéesOrientales, la Cerdagne française et le Capcir sont les deux cantons Montagne du département des PyrénéesOrientales, intégrés au territoire du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes (66 communes et 21 000 habitants).

La Cerdagne, grand bassin d’effondrement à 1200 m d’altitude entouré de montagnes, est un territoire géographique, culturel et historique cohérent, jusqu’au traité des Pyrénées de 1659, qui la divisera entre France et Espagne. 

Le plateau cerdan, à l’extrémité sudest de la chaîne pyrénéenne, occupe la haute vallée du Sègre, dont le cours descend vers le sudouest pour traverser les plaines intérieures de Catalogne, avant de déboucher dans l’Ebre. Au nord, le cours de l’Ariège marque la frontière entre Andorre et France, avant de se jeter dans la Garonne.

La Cerdagne est un territoire bien délimité par des massifs culminant à plus de 2900m: au nord Carlit et Puigpedrós, au sud Puigmal et Cadí, et à l’ouest des défilés refermant le plateau en aval.

Historique

Son histoire politique a aussi dessiné une frontière découpant transversalement le territoire. Elle est à l’origine d’une de ses particularités les plus marquantes: l’enclave de Llivia, îlot de terre espagnole implanté dans le territoire français.
La Cerdagne est administrée par la Communauté de communes PyrénéesCerdagne, composée de 19 communes (9 900 habitants). De lautre côté de la frontière, avec pour capitale la ville de Puigcerdà, les communes cerdanes espagnoles constituent la Comarca de Cerdanya, lune des comarques de la Communauté autonome de la Catalogne.

Agriculture

Au début du XX siècle, l’état au travers de son service des « eaux et forêts » introduit des vaches laitières brunes des alpes en Cerdagne. L’objectif est d’inciter à des pratiques agricoles plus intensives et moins pastorales avec la réduction des ovins et caprins. La première fruitière est implantée au pla de barres sur la route des Bouillouses. Des frutières se développent dans les villages de Cerdagne et Capcir.

La coopérative Cimelait a été créée en 1965 par l’union de 500 producteurs des régions de Cerdagne, Capcir et HautConflent. En 1975, elle comptait encore 150 producteurs livrant près de 5 millions de litres de lait. Le lait collecté était transformé en lait pasteurisé et beurre à l’usine de Cimelait à Err, et commercialisé principalement dans la région de Perpignan. En 1980, avec la mise en marché du lait UHT et l’évolution des habitudes alimentaires, l’unité de Err est désaffectée. Le lait est transferé sur Toulouse puis Vic. En 2007, Cimelait se rapproche de la coopérative de Cadi à la Seu d’Urgell qui possède une unité de fabrication de fromage et de beurre sous deux démarches A.O.P. Le projet d’extension de la zone de collecte de l’AOP n’aboutit pas et, en 2015, Cimelait décide d’investir dans une unité de production de yaourt. 

en savoir +: Cimelait – Producteur de Goût

Les enfants racontent à partir du point #4